Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
29 mars 2019 5 29 /03 /mars /2019 08:21

Nous invitons à réfléchir sur l'interview de Gael Giraud, chef économiste à l'Agence française de développement. Nous avons là en 90 minutes l'essentiel de ce qu'il faut comprendre pour l'avenir de l'humanité.

Partager cet article

Repost0

commentaires

BA 31/03/2019 21:08

Amélie de Montchalin est un caniche des Etats-Unis. Elle vient d'être nommée secrétaire d'Etat, chargée des Affaires Européennes.

Amélie de Montchalin fait partie de la promotion 2018 des "Young Leaders", ces citoyens français qui sont en réalité formés, formatés, pour devenir les relais des Etats-Unis en France.

La liste des caniches des Etats-Unis est ici (promotion 2018) :

http://french-american.org/index.php/front-page-2/young-leaders/promotion-2018/

BA 30/03/2019 11:12

François Lenglet vient juste de publier « Tout va basculer ! ». Selon lui, le cycle libéral a commencé en 1969. C'est un cycle libéral dans tous les domaines : libéralisme politique, libéralisme économique, libéralisme sociétal, libre-circulation, libre-échange mondial, abaissement des frontières nationales, privatisations, etc.

Commencé en 1969, ce cycle libéral va se terminer en 2019. Un nouveau cycle va lui succéder : ce sera un cycle anti-libéral, avec l'arrivée au pouvoir des populistes, le retour des frontières, le retour de l'Etat, le retour des protections, etc.

Lisez cet article :

En matière d’économie, on connaissait les cycles purement mécaniques de Kondratiev, longs de cinquante ans, où les phases de dépression succédaient aux phases de croissance. Après la parution de « Tout va basculer ! » (Albin Michel), il va peut-être falloir ajouter le cycle de Lenglet. Un cycle plus large, englobant politique, finance et géopolitique.

L’économiste François Lenglet ne cautionne pourtant pas une vision de l’Histoire où celle-ci serait condamnée au « retour du même ». Si radicale soit-elle, son analyse, qui réhabilite la psychologie collective et la démographie, est convaincante. Pour lui, ce qui se joue en 2019 témoigne de l’achèvement du dernier cycle libéral inauguré à la fin des années 1960, un cycle générationnel porté par les baby-boomers.

La fuite en avant financière du surendettement après la crise de 2008, la remise en question tous azimuts de la multinationalité et de la souveraineté partagée, le retour des frontières et de l’espace national, les frictions économiques exacerbées entre Etats … autant de symptômes d’un cycle libéral dont les funérailles ont débuté. On pourrait appeler cela le « grand retournement ».

En remontant le temps, François Lenglet constate que ce libéralisme a déjà vécu par deux fois des fins de cycle aussi abruptes : en 1873 et en 1929. Ponctués chaque fois par deux krachs monumentaux, ces cycles ont été suivis, remarque-t-il, d’une même demande : rétablissement de l’ordre et de l’autorité étatique.

Notre modernité serait donc prise dans un jeu de culbuto, où l’humanité oscille entre des phases d’ouverture, de dilatation et d’expansion euphoriques, … et des phases de régression et de protection.

A son insu, Lenglet nous livre un ouvrage hybride d’anthropologie économique. Mais quelles sont les principales étapes de ce dernier cycle libéral ?

Clin d’oeil des chiffres, il débute en 1969, s’achève en 2019 et passe par quatre bornes, toutes situées en fin de décennie :
1979 (la force de l’âge avec la révolution ultra libérale de Thatcher),
1989 (l’apogée avec la chute du Mur),
1999 (la démesure),
2009 (la chute avec la crise des subprimes).

Pour Lenglet, les signes de l’entropie, autrement dit du retour des frontières, des contrôles et d’un Etat interventionniste, sont déjà légion, y compris en France. Un nouveau cycle antilibéral a débuté. Il voit même, à terme, l’Etat reprendre la main sur les banques centrales.

https://www.lepoint.fr/politique/francois-lenglet-2019-annee-fatidique-28-03-2019-2304406_20.php

Présentation

  • : La crise des années 2010, réflexion sur la crise économique globale
  • : Analyse de la crise économique, financière, politique et sociale par le dépassement des paradigmes traditionnels
  • Contact

Recherche