Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 juin 2021 2 15 /06 /juin /2021 07:31

 

A la demande du groupe Reconstruction, je prononce une conférence ce Jeudi 17 juin à 17H. Son titre est : la France en déconstruction est -elle reconstructible?

La réunion étant en distanciel il est nécessaire de s'inscrite par mail à l'adresse suivante:

jean-claude.empereur@numericable.fr

On trouvera ci-dessous un bref texte introductif. Un plan détaillé sera fourni ultérieurement.

 

Lorsque la génération des « Baby Boomers » accède aux responsabilités au début des années 70, elle apprécie – au-delà des conflits et tumultes de la période- sa facile insertion dans le monde et la  pleine prospérité du pays. Elle sait aussi que les bilans de la 4ième république et ceux des débuts de la cinquième sont spectaculaires. La France est en effet, à cette époque, au premier rang mondial dans la plupart des domaines…y compris dans celui de l’économique.

A l’inverse, cette génération ne porte pas attention aux murmures étranges et grandissants d’une « société libérale avancée » qu’il faudrait construire, puis d’une « nécessaire modernisation », puis d’une toute aussi « nécessaire adaptation», enfin réaliser d’indispensables « réformes structurelles ».

Elle ne sait pas en effet que ces murmures grandissants et de plus en plus contraignants sont de fait une attaque contre les valeurs fondamentales du pays. La marche forcée vers les marchés dérégulés propres au monde anglo- saxon sont en effet en pleine contradiction  avec la liberté à la française et la notion du bien commun qui l’accompagne. Par exemple EDF ne baignait pas dans un marché, mais produisait pourtant et massivement l’électricité la moins couteuse du monde, et ce au service du bien commun.

Ces mêmes murmures étranges et grandissants vont induire un écart lui-même grandissant entre la légalité du pouvoir et sa légitimité. Ecart devenu grand écart, il est à la source de tous les errements dans les stratégies gouvernementales : achat à crédit de la paix sociale, vente de « droits libertés » au profit de toutes les minorités, affaissement culturel, perte de sens, destruction d’entreprises, déclin   économique, entrepreneurs politiques insignifiants et méprisés.

Les entrepreneurs politiques ne cesseront plus d’utiliser les outils de la contrainte publique au profit de leur reconduction au pouvoir et au prix de la déconstruction du pays. Dans ce contexte cette agression culturelle subie par la France prend plus de poids que dans d’autres nations elles aussi rétives aux marchés auto-régulés. Cela résulte simplement de l’histoire du pays, la France, dont la culture atteint la grandeur d’une civilisation. La France, quoique lasse et bientôt anéantie, devient ainsi championne de la résistance.

Les têtes à queue que l’on enregistre en différents endroits de la communauté épistémique planétaire, avec notamment des phénomènes massifs de monétisation jusqu’ici rigoureusement interdits, vont -ils consacrer le grand retour des valeurs de la France ? Une France plus ou moins paresseuse qui parait-il n’aime pas l’économie, n’y comprend rien et qui pourtant a fait naitre les entreprises les plus performantes du monde.

La conjonction des têtes à queue d’une part, et l’illégitimité massive d’un pouvoir qui gagnera les élections présidentielles de 2022 d’autre part, permettra-elle  enfin de renverser la table ?

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : La crise des années 2010, réflexion sur la crise économique globale
  • : Analyse de la crise économique, financière, politique et sociale par le dépassement des paradigmes traditionnels
  • Contact

Recherche