Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

On ne suarait trop recomander l'ouvrage de Sylvain Laurens: "Les courtiers du capitalisme, milieux d'affaires et bureaucrates à Bruxelles"; Agone,2015. Sans utiliser les concepts couramment véhiculées de "capture de l'Etat", nous retrouvons bien cette dernière selon un mode très opératoire et très concret.

Ce qu'il faut, après réflexion er reformulation, retenir:

- Le passage à la servitude volontaire croissante des entrepreneurs politiques nationaux se fait moins par achat d'avantages réglementaires et normes publiques sur les marchés politiques nationaux. L'entrepreneur économique négocie moins avec l'entrepreneur politique national., et fait passer directement l'achat de règlementation ou de régualtion - ce qu'on appelle "directives" dans le langage bruxellois - ;par le biais d'une négociation avec  les fonctionnaires de la commission.

- Le marché de la " driective" est ainsi souvent un monopole/ monopsone  regroupant la bureaucratie publique et la bureaucratie privée derriière laquelle se trouve une entente professionnelle.

- La capture des Etats devient ansi fort indirecte, et la démonétisation des entrepreneurs politiques nationaux n'est que la conséquence d'un "aileurs". Un ailleurs qui permet de masquer que la servitude est bien volontaire.

- Bureaucratie publique de la Commission et bureaucraties privées des intérêrts économiques et financiers, se substituent au fonctionnement normal des marchés politiques des vieux Etats de droit, qui jusqu'ici fonctionnaient selon les règles de la démocratie. Les "quiets politics" (politiques discrètes) se déroulent ainsi à l'abri des tumultes démocratiques.

 

 

Partager cette page

Repost 0
Published by Jean Claude Werrebrouck

Présentation

  • : La crise des années 2010, réflexion sur la crise économique globale
  • La crise des années 2010, réflexion sur la crise économique globale
  • : Analyse de la crise économique, financière, politique et sociale par le dépassement des paradigmes traditionnels
  • Contact

Recherche