Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

 

 

 

 

la monnaie en question est l'euro. La recherche d'un souverain est bien la question qui se pose aujourd'hui et pour laquelle n'existe aucune réponse. Le titre de cette lettre correspond à celui d'une prochaine intervention en cours de préparation.

 

Les évènements de ces dernières semaines, et ceux probablement considérables qui vont advenir prochainement doivent être resitués dans le cadre d'une interprétation générale. Interprétation qui se doit d'être accessible par tous les citoyens qui veulent comprendre en cessant de s'épuiser à parcourir la presse, même spécialisée, et les grands médias. Ce blog est fait pour tenter de répondre à cette interrogation.

 

En cette fin d'année 2010 les lecteurs qui veulent réellement comprendre, disposent désormais d'un certain nombre de textes capables de bien resituer les choses.

 

l'interprétation générale de la crise est la suivante:

 

1) Les "30 glorieuses" sont une période historique correspondant à ce qu'on appelle un régime d'accumulation, période au cours de laquelle la croissance sur bases nationales était nourrie de forts gains de productivité, gains redistribués entre salariés ,consommateurs, producteurs et Etat lui même. Cette période est aussi celle de l'élargissement de l'Etat- providence.Pour de multiples raisons les gains de productivité se sont progressivement affaissés dans les années 70.

 

2) Depuis maintenant 35 ans le monde est à la recherche de la continuation des "30 glorieuses" par d'autres moyens. Et ces autres moyens sont ceux de la mondialisation, laquelle permet d'obtenir des gains de productivité sur des bases souvent virtuelles, et virtuelles en ce qu'elles correspondent aux bas salaires de la périphérie.

 

3) La mondialisation est donc une construction politique, et une construction tout aussi politique que la construction historique des Etats, plusieurs siècles auparavant. La mondialisation n'est donc pas le fait des marchés, et ceux çi furent créés par des décideurs politiques.

 

4) Les actes politiques de la mondialisation connaissent bien évidemment des vecteurs juridiques: abandon de la souveraineté monétaire,partout ou presque, dans le monde; construction juridique de ce qu'on appelle dans le blog "les autoroutes de la finance"; libre circulation des capitaux et des biens; etc.

 

5) Plus récemment (années 2000), La continuation par d'autres moyens des "30 glorieuses" fût la dette aussi bien publique que privée. On peut nourrir l'offre publique et privée par du crédit: l'Etat s'endette, et les taux de l'intérêt sont bas pour les producteurs. On peut aussi nourrir la demande par ce même crédit.

 

6) Les entrepreneurs politiques dont la motivation est la conquête du pouvoir ou la reconduction au pouvoir sont intéressés par le développement de la dette, laquelle permet d'implémenter l'offre de produits politiques désirés et achetés par les électeurs.

 

7) C'est pour continuer l'aventure, et les vertus politiques de la dette que fût crée l'Euro au sein de l'union européenne.

 

8) La grande crise est donc une crise de surendettement dont l'origine ultime est à rechercher dans la fin des "30 glorieuses" .

 

9) L'euro est une monnaie qui n'est pas comme les autres. Depuis toujours "battre monnaie" était un attribut de la souveraineté, et jadis, lorsqu'une monnaie nouvelle apparaissait, elle était le fait d'un nouveau souverain. Tel n'est pas le cas de l'euro.

 

10) la manifestation de la grande crise de l'endettement (l'étincelle étant le marché immobilier américain) fût politiquement contenue par la prise en charge des dettes par des Etats déjà souvent endettés.

 

11) La grande crise de l'endettement généralisé est progressivement devenue une crise des Etats avec le risque de faillite.

 

12) Parce que construction hors du commun , l'euro est particulièrement visé dans la crise générale de l'endettement. Les dettes publiques des Etats européens ne sont pas dettes du souverain potentiellement de grande taille: l'europe. Les marchés, tel le combat des Horaces contre les curiaces, s'attaquent et ruinent d'abord le plus faible pour progressivment se concentrer vers le reste de la troupe.

 

13) L'enjeu des prochains jours sera la capacité de l'union européenne à devenir un réel souverain rétablissant la souveraineté monétaire de jadis. Il est très probable que le fonctionnement des marchés politiques à l'échelle de l'europe interdise toute sortie par le haut.

 

C'est ce point 13 qui fera l'objet de toute notre attention dans une prochaine intervention.

En attendant, au stade où nous en sommes, il est vivement conseillé de relire avec attention le texte publié le 28 janvier dernir sur ce blog "l'euro: sursaut ou implosion". De lecture facile, il apporte beaucoup dans la compréhension des derniers événements et de ceux qui vont suivre très rapidement. texte relativement ancien, il n'a pas pris une ride.

 

 

Le 28 Novembre 2010

 

Jean Claude Werrebrouck

Partager cette page

Repost 0
Published by

Présentation

  • : La crise des années 2010, réflexion sur la crise économique globale
  • La crise des années 2010, réflexion sur la crise économique globale
  • : Analyse de la crise économique, financière, politique et sociale par le dépassement des paradigmes traditionnels
  • Contact

Recherche